0

Mise en demeure d’Apple Retail France

Cela fait plusieurs années que nous les pointons du doigt dans les questions des délégués du personnel et il a fallu l’intervention de l’inspectrice du travail pour nous donner raison.

Pourtant, chaque année nous remettions le sujet sur la table, en citant les articles du code du travail correspondant :

Article R4228-6 du code du travail : « Les vestiaires collectifs sont pourvus d’un nombre suffisant de sièges et d’armoires individuelles ininflammables.
Ces armoires permettent de suspendre deux vêtements de ville.
Lorsque les vêtements de travail sont susceptibles d’être souillés de matières dangereuses, salissantes ou malodorantes, les armoires comprennent un compartiment réservé à ces vêtements.
Les armoires individuelles sont munies d’une serrure ou d’un cadenas. »

Dans le magasin d’Opéra comme dans beaucoup d’autres chez Apple Retail France, les casiers sont beaucoup trop petits pour satisfaire à l’exigence de la législation française sur les vestiaires collectifs. Les salariés ne peuvent sécuriser toutes leurs affaires, dont leurs manteaux, vestes et blousons, à moins de les rouler en boule en tassant sévèrement. Cela a occasionné de nombreux vols.

Aussi, la serrure à code, qui souvent fonctionne mal et se bloque, nécessite un code « maître » que se partagent toute l’équipe du management, c’est à dire une vingtaine de personnes. Cela pose un principe de vertu pour une catégorie de salariés, qui serait au dessus de tous soupçons et à qui l’on doit faire confiance pour ne pas partager ce fameux code maître.

Dans la réalité, souvent ce code a circulé, et la sécurité de ces petits casiers s’en est donc trouvée compromise.

Pour tout ça, nous avons saisi l’inspection du travail en juillet, qui a reconnu la précarité des installations pour ces vestiaires collectifs, et a mis en demeure Apple de se mettre en conformité avec la législation française.

La direction a enfin entendu, mais nous attendons toujours la concrétisation de cette nouvelle compréhension du code du travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.